Contre la maladie de Parkinson, la solution unique et universelle n’existe pas, il n’existe que des solutions tenues ensemble, que vous devez trouver par vous-même, pour un temps donné et dans une situation donnée. La stratégie de combat est globale et toujours évolutive : elle exige tout à la fois, un mental, un style de vie, une vision de la vie, un traitement pharmacologique, voire biotechnologique !

Cannabis, un supplément de confort

une petite chanson ?

Avertissement : la culture, l’utilisation, et le commerce du cannabis sont interdits et punis par la loi française… la seule chose qui est permise c’est de ne pas se faire prendre !



Auto-médication

C'est un choix personnel et j’utilise le cannabis comme un complément de confort à mon  traitement pharmacologique. Je n’en fais pas un usage récréatif mais comme un traitement de choc ciblé pour des situations de crise des symptômes décrits ci-dessous.

Un certain nombre d'études et d'expérimentation faites sur une population de parkinsoniens, "bêta-testeurs" de la cannabis, rapporte qu'il fallait l’utiliser durant un délai de 3 mois, au moins,  pour voir apparaitre un soulagements significatif  des symptômes. A ma grande surprise, l'effet de la cannabis a eu un effet... quasi instantané sur moi ! ? 
Quels que soient les cas de figure, on peut dire que le cannabis apporte une amélioration subjective des symptômes moteurs dans la maladie de Parkinson. Le cannabis agit donc dans mon cas, comme :

•    Un Antidyskynétique

Ma dyskinésie se manifeste par un ensemble de mouvements involontaires des muscles comme la ‘chorée ‘ (mouvement dansant des pieds et des mains) et la dystonie

•    Un Anti-Insomnie

Comme la plupart des malades atteints de la MP, j’ai des troubles du sommeil tels que des difficultés à rester endormi  tout au long de la nuit, ces sommeils nocturnes sont d’une durée inférieure ou égale à 2 heures. Dans ce cas, le cannabis apporte un effet somnolent qui vient réguler des nuits particulièrement perturbées, notamment par des cauchemars et de rêves excessivement pénétrants.

•    Un Anti-Douleur et Anti-Stress

Le cannabis agit comme un super « antalgique codéine » naturel notamment mes douleurs diffuses  au niveau des reins


Poudre de la "Rastaman Vibration"

  • Préchauffer le four à 100°C
  • introduire des feuilles et des fleurs de cannabis que vous aviez préalablement émiettées
  • Éteindre le four et laisser les sécher pendant 10 minutes
  • Mixer le tout dans un moulin à café (dédié uniquement à cette activité, sinon vous allez avoir des surprises pour votre café matinal !) jusqu'à obtenir une poudre de texture fine
  • conserver cette poudre dans une boite étanche en un lieu à température constante +/- 15°C en annotant la date de fabrication T0, le temps de conservation sera de T0 +90 jours
  • une pincée par jour, de préférence le soir, e ce pendant 90 jours sans interruption
  • au terme des ces 90 jours, ne plus rien prendre et observer la réaction de votre organisme pendant 2 semaines
  • Si, durant ces 90 + 15 jours, vous ne ressentez pas d'amélioration significative, abandonnez ! la 'Rastaman Vibration' n'est pas pour vous.