Contre la maladie de Parkinson, la solution unique et universelle n’existe pas, il n’existe que des solutions tenues ensemble, que vous devez trouver par vous-même, pour un temps donné et dans une situation donnée. La stratégie de combat est globale et toujours évolutive : elle exige tout à la fois, un mental, un style de vie, une vision de la vie, un traitement pharmacologique, voire biotechnologique !

SNM : les Délires

Comment cela se manifeste-t-il  ?

Les délires sont des croyances fausses qui ne sont pas fondées sur des faits. Il s’agit fréquemment de délires paranoïdes, accompagnés de sentiments de persécution, de jalousie, d’être victime d’infidélité de la part du conjoint, et de craintes d’appauvrissement. Des hallucinations visuelles peuvent déclencher des délires – un délire courant chez les parkinsoniens consiste à croire que des squatters sont installés dans le grenier, les hangars, le garage, etc., ce qui est directement lié aux hallucinations d’apparence réelle donnant à penser que des gens sont présents.


Pourquoi cela se produit-il ?

Les délires sont moins fréquents que les hallucinations, bien que ces deux symptômes se manifestent souvent en même temps; ils se produisent chez les parkinsoniens présentant des troubles cognitifs et surviennent par conséquent au stade avancé de la MP. Comme les hallucinations, les délires peuvent faire partie des effets secondaires des médicaments antiparkinsoniens ou peuvent être induits par une infection concomitante.


Traitements possibles :

Les délires peuvent être traités au moyen des mêmes médicaments que ceux utilisés pour traiter les hallucinations chez les personnes atteintes de la MP.

Les délires sont rares, mais ils nécessitent presque toujours un traitement!!