Contre la maladie de Parkinson, la solution unique et universelle n’existe pas, il n’existe que des solutions tenues ensemble, que vous devez trouver par vous-même, pour un temps donné et dans une situation donnée. La stratégie de combat est globale et toujours évolutive : elle exige tout à la fois, un mental, un style de vie, une vision de la vie, un traitement pharmacologique, voire biotechnologique !

SNM : Transpiration ou Sudation Excecssive



Comment cela se manifeste-t-il ?

Les parkinsoniens présentent parfois une transpiration excessive (hyperhidrose).

L’hyperhidrose se manifeste habituellement aux aisselles, aux paumes, à la plante des pieds et au visage, mais dans la MP, il arrive souvent qu’elle touche le corps en entier – « sueurs profuses ».


Pourquoi cela se produit-il ?

L’hyperhidrose survient habituellement au cours de périodes d’inefficacité (rigidité musculaire) ou pendant les périodes d’efficacité avec dyskinésies. La dysautonomie est associée à l’hypohidrose et à l’hyperhidrose.


Traitements possibles :
  1. Ajustement de la posologie des médicaments dopaminergiques : La modification de l’horaire de la médication pour réduire les périodes d’inefficacité peut atténuer la transpiration excessive.
  2. L’injection de Botox aux aisselles, aux paumes, et à la plante des pieds peut être utilisée à l’occasion, mais cela est rarement nécessaire chez les parkisoniens.